mardi 31 mai 2011

Les Hussards noirs de la République





Sur cette photographie un Instituteur de l'Ecole de la Cité M.Delpech

C'est la ressemblance des Instituteurs avec un régiment qui a poussé charles Peguy à appeler hussards en référence aux terribles hussards hongrois,  hussards de la sévérité ou hussards de la République, ces Instituteurs de noir vêtus étaient investis d'une mission : instruire la population Française.
 La Loi Guizot en 1833 impliquait la Liberté et l'organisation de l'enseignement primaire Public, chaque commune de plus de 500 habitants devait avoir une école et un instituteur. Cette Loi  faite à Paris le 28ème  jour de juin 1833,
par le Roi signé Louis Philippe
Vu et scellé du Grand Sceau
le Garde des Sceaux de France
Ministre Secrétaire d'Etat au Département de l'Instruction Publique
Signé Guizot
fin du 19ème et début du 20ème siècle  veritable guerre entre les français pour l'éducation des enfants la Laicité et l'Ecole neutre . l'Occitan langue maternelle de beaucoup de parents fut définitivement bannie de l'Ecole Les élèves étaient sévèrement punis dès qu'ils parlaient un mot  d'occitan .




Ecole maternelle Cité pendant la guerre




Sur cette photographie de l'Ecole maternelle de la Cité nous remarquons le portrait du Maréchal Pétain. la chanson de Maréchal nous voilà" fut l'hymne officiel de Vichy. Tous les écoliers de l'époque de France ou d'Algérie la chantaient . Cette chanson était interprétée par André Dassary, chanteur Basque, ténor lyrique et de variétés. Cela lui fut reproché après guerre sans nuire à sa carrière.

refrain:
Maréchal nous voilà!
Devant toi, le sauveur de la France
nous jurons nous tes gars
de servir et de suivre tes pas,
Maréchal, nous voilà!
tu nous as redonné l'espérance
la patrie renaitra Maréchal,
Maréchal nous voilà!
1.
une flamme sacrée
monte du sol natal
et la France enivrée
te salue, Maréchal!
Tous tes enfants qui t'aiment
et vénèrent tes ans
à ton appel suprême,
ont répondu présent.
2.
Tu as lutté sans cesse
pour le salut commun
on parle avec tendresse
du héros de Verdun
en nous donnant ta vie
ton génie et ta Foi
tu sauves la Patrie
une seconde fois.
3.
Quand ta voix nous répète
afin de nous unir:
Français levons la tête
regardons l'avenir!
nous brandissant la toile
du drapeau immortel
dans l'or de tes étoiles
nous voyons luire un ciel
4.
la guerre est inhumaine
quel triste épouvantail!
n'écoutons plus la haine
exaltons le travail
et gardons confiance
dans un nouveau destin
car Pétain c'est la France!
la France c'est Pétain!!!

dimanche 29 mai 2011

Ecole des Garçons de la Cité 1966/1967 et 19??






Collection JL Costes                                       Classe CM1.CM2 1966.1967

au 1er rang en partant du haut N°1 Forato N°3 Moulines JP N°6 Manchon
au 2ème rang : n°8 Teyssier n°9 Costes Jl n°10 Rouch n°11 Foli n°12 Greygoles J n°16 Vidal D
au 3ème rang n°18 Pastor n°19 Kong n°22 Combettese H n°24 Morin n°27 Forato F
au 4ème rang n° 28 Lucon n°30 Sartore n°32  Julien A.

Collection de Costes Jean Louis
 Ecole de la Cité prise dans les lices probablement début du 20 ème siècle.
Nous acceptons tous les commentaires concernant cette photographie au bas de la page merci
Anton de Ciutad

vendredi 27 mai 2011

Tour de l'âne 1924




Pour les puristes du Tour de l'âne , jean Louis Costes nous a fait ce magnifique cadeau une carte postale, qui est certes légèrement abimée ,  qui date de 1924 comme il est écrit au verso de celle ci. Peut être que des Citadins pourront reconnaître un des leurs Grands ou arrières Grands Parents sur cette photographie . Si tel est le cas qu'il veulent bien avoir l'amabilité de nous le faire savoir sur les commentaires au bas du message en cliquant tout simplement sur le mot " commentaires" et en écrivant dans l'emplacement réservé à cet effet.






lundi 23 mai 2011

Tour de l'âne 1955


Collection Jl Costes

Sur cette photographie des années 50 plusieurs choses interessantes non seulement les personnages que nous reconnaissons mais également de petits détails comme par exemple les guirlandes autour du Préau faites de buis (voir article 2009) ainsi que le nom Fritz Lauer inscrit sur la buvette que les moins de 60 ans ne peuvent pas connaître . A partir du 19ème siècle Carcassonne produisait de la bière , deux brasseries Lauth et Fritz Lauer étaient connues dans la région . La brasserie Fritz Lauer était installée à l'emplacement de la Cité Léon Noubel , face à la prison route de Narbonne jusqu'au pont vieux.

dimanche 22 mai 2011

Fête de la Nature à la Cité

L'Ecole  " la Calandreta " organise  chaque année depuis 4 ans la Fête de la Nature, à la Cité .
Ce fut  une magnifique journée ensoleillée avec différents ateliers et exposants sur la place du Préau.
En fin d'après midi ,sur cette même place, des tables furent installées pour un repas amical avec en toile de fond les tours de la Porte Narbonnaise, sous le regard attentif de Dame Carcas et de quelques touristes curieux et intrigués. L'ambiance fut comme il se doit avec ses différents acteurs, conviviale et fraternelle, grâce en particulier aux "Cantaloux"qui ont animé la soirée avec leurs danses et chants folkloriques.



 



 


 


 

 


la Fête de la Nature ( suite )

jeudi 19 mai 2011

Jubilé de Tutur 1962

Jubilé de Tutur en 1962

lundi 16 mai 2011

Hier et Aujourd'hui, Hier le Festival de la Cité



Hier et Aujourd'hui, Hier le Festival de la Cité, Aujourd'hui le Festival de Carcassonne









le Temps des Copains ' années 35.38"



Collection C.Buisan

Au préau une photographie probablement prise dans la deuxième moitié des années trente regroupe les jeunes Citadins. debout le 3ème en partant de la gauche Antoine Español, le 5ème Casque d'Or ( Maury) le 7ème J.Noël Gaillagot connu pour avoir sauvé plusieurs copains en 1938 de la noyade, assis en partant de la gauche "Patouret" le 6ème Louis Español.


samedi 14 mai 2011

Histoire d'un village (3)




Voilà tout est dit en fin d'article : " Sans doute est -il temps d'admettre, bon gré mal gré, que l'intérêt individuel doit passer après l'intérêt de la Ville, à savoir le développement du tourisme....."
 c'est une mort annoncée pour tout un village ,Les habitants de la Cité ont été sacrifiés sur l'autel du profit , seuls survivront quelques commerçants.....Hier l'impossibilité aux habitants de passer par la porte St Nazaire, aujourd'hui c'est accepté pour les hôtels, qui laissent des lices dans un état lamentables, c'est ainsi...  après une lente agonie, 30 ans après, que nous assistons encore à quelques soubressauts de colère.

Histoire d'un village (1)

Dans ses archives, Jean Louis a retrouvé quelques articles parus dans la presse locale," La Dépêche du Midi" articles concernant l'accès des habitants, les Citadins dans la Cité.
C'était le début de la fin , la disparition progressive inexorable d'un village avec ses traditions dont une seule subsite encore le Tour de l'âne.
Tour de l'âne qu'une poignée de Citadins aidés par quelques Carcassonnais actifs s'efforcent de maintenir en vie.
Ce blog se veut être la mémoire collective de ce peuple aujourd'hui disparu.Anciens Habitants qui pour certains d'entre eux étaient installés depuis le début du 18 ème siècle dans ces murs.


Histoire d'un village (2)

cet article de la presse locale se suffit à lui même pour expliquer le procéssus engagé définitivement, plus rien ne sera comme avant.




jeudi 12 mai 2011

Histoire d'un village (5)

Histoire d'un village (4)

suite d'une mort annoncée . La machine infernale inexorablement progresse . Une étape de plus est franchie la gratuité des années 80 pour les habitants a évolué. Une chose est sûre  le phénix ne renaitra pas de ses cendres.


mercredi 11 mai 2011

Philippe Decaux

Février 1954

photographie datée 7 février 1954

L'hiver 1954 fut un des hiver les plus rigoureux et les plus froids du 20ème siècle en France. Fin janvier début février il tombe plus de 40 cm de neige sur Carcassonne, les cours d'eau gélent, le canal du midi devient une gigantesque patinoire. C'est l'année où l'Abbé Pierre pousse son fameux cri d'alarme connu sous le nom " d'appel de 1954" " Wikipédia "

une piste de ski temporaire de la Porte Narbonnaise à la route de Narbonne est utilisée par quelques skieurs et d'enfants utilisant des luges de fortunes.