vendredi 1 avril 2016

Une étrange maladie



Une maladie pour le moins étrange vient de se déclarer dans les murs de notre Cité
Son nom vient de l'Anglais burn out, d'où la traduction approximative et francisé: burnes dehors ce qui donne chez nous Lo foc défora
Cette terrible maladie est due probablement à une inflammation des parties basses de l'individu.
La personne atteinte devient toute rouge, pousse de tout petits cris, se déplace rapidement et laisse derrière elle une odeur de corne brûlée, odeur caractéristique des sous-vêtements de matière synthétique.
 Le seul remède trouvé et recommandé à ce jour est:
soit une petite sieste toutes les deux heures de travail,
soit un verre d'eau rempli de vin du pays pendant la même période.
Cela peut paraître énorme mais non ! si l'on considère qu'une journée de 4 heures de travail est une journée bien remplie, et que trois verres de 25cl ne représentent qu'une petite bouteille de 75cl.



Un autre phénomène, disparu depuis plusieurs décennies, refait son apparition, c'est bien compréhensible me direz vous pour les audois de souche de carignan mais qui peut paraître bizarre pour les nouveaux installés en terre d'Aude ou pour les jeunes et moins jeunes et plus très jeunes gens alimentés de culture étrangère: c'est la touristophobie.
A savoir une allergie chronique à cette marée humaine qui déferle sur notre pays Audois, sur notre côte méditerranéenne et sur notre Cité. Cette manne touristique, cette économie saisonnière qui a su se rendre indispensable et incontournable a détruit tout ce qu'il y avait de vrai, de naturel, de vivable sur notre terre de Tradition.
Cette maladie non encore remboursée par la sécurité sociale touche de plus en plus de personnes apparemment saines de corps et d'esprit.
Cette maladie se caractérise par des rougeurs, des yeux exorbités et des coups de gueule intempestifs et incontrôlables surtout les jours de vent d'Autan ou "marinas" gras.
Les remèdes recommandés sont les mêmes que dans le cas cité au-dessus.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

" Los Ciutadins " Une association, un blog pour la défense de notre patrimoine la Cité.
A vos claviers vos commentaires sont les bienvenus
Merci Anton de Ciutad