lundi 10 décembre 2018

Téléthon 2018



Le point de départ de cette manifestation qui a attiré un nombre important de touristes (particulièrement des Espagnols pour la fête de Saint Nicolas) était situé au Préau avant le Pont Levis.


 La descente aux flambeaux a attiré cette année une foule considérable, ce fut un véritable succès, pas de vent et une température clémente au-dessus des normales saisonnières, toutes les conditions étaient réunies pour un très beau parcours.



Et ce fut un ruban de lumière de plusieurs milliers de personnes.




Au son des tambours le défilé s'étendait de la porte d'Aude à la rue de Verdun




jeudi 29 novembre 2018

Assemblée Générale




C'est dans la salle F. Cadene que se sont réunis les adhérents de l'association " Los Ciutadins".
Réunion qui, comme toutes les autres réunions de l'Association, se passe dans la bonne humeur avec le plaisir évident de se retrouver.
 Nous avons reçu les excuses des adhérents, des amis qui pour des raisons professionnelles ou familiales n'ont pu assister à cette assemblée générale.
Notre trésorière Katy a fait le bilan financier qui, sans être catastrophique, est juste passable.


Le bureau a été renouvelé pour une année supplémentaire et le système autogestionnaire appliqué permet le fonctionnement dans de bonnes conditions de cette association.


Le vétéran Jean-Claude, secrétaire de l'association,


Guitou, concentré et attentif, ne veut pas lâcher la bouteille qui a parcouru plusieurs milliers de kilomètres, l'ouzo, apéritif crétois rapporté dans ses bagages lors de notre dernier voyage, bouteille offerte gracieusement par notre amie Zabé.


mardi 27 novembre 2018

samedi 24 novembre 2018

Léopold Verguet


J'ai toujours un petit pincement au cœur lorsque je vois ce tombeau. J'ai interpellé sur les réseaux sociaux tous ceux qui pourraient faire et surtout s’intéresser à ce tombeau, celui d'un homme  qui fut "très connu et très peu estimé" mais qui laissa une oeuvre photographique, entre autre, remarquable sur la Cité.



 Lorsqu'on voit l'état de délabrement de ce tombeau on peut se poser des questions. Pourquoi ce désintérêt, ce silence sur cet homme, Léopold Verguet, sur ce Carcassonnais connu dans le monde entier, de Toulouse à Rome, à Paris, à Madrid à Londres et ailleurs sans compter le Vatican qui lui aurait valu la Bénédiction Apostolique de Léon XIII.

Aujourd'hui, en 2018, nous ne pouvons être qu'ulcérés de cet abandon, de ce saccage, (il semblerait que certains objets déposés dans le tombeau aient disparu!), aussi l'association Los Ciutadins fera tout ce qui est en son pouvoir pour arriver à une solution de restauration.
Apparemment aucun descendant, s'il y en a encore, n'est venu dans ce cimetière et n'a porté un intérêt quelconque à cet homme qui nous a laissé une oeuvre photographique la plus importante de la fin du 19ème siècle sur le monument.


.

jeudi 22 novembre 2018

Grosse satisfaction



C'est avec un plaisir évident et une joie non dissimulée que nous avons constaté que le Préau de la très ancienne école des garçons commençait à être pris en considération.
Il y a trois ans environ cet espace conservait encore l'aspect d'un Préau d'école avec ses WC (rénovés.) 


Puis la cour fut transformée en parking (contrairement à l'école maternelle devenue Ecole du patrimoine qui, elle, a conservé la grande cour avec interdiction de stationner).


Cerise sur le gâteau il y a trois ans, les containers d'ordures commencèrent à envahir ce lieu avec l'aide et le consentement de la municipalité, d'où notre indignation et colère.


Aujourd'hui nous apercevons un début de changement avec le déménagement des containers quelques dizaines de mètres plus haut.

Nous espérons que cette cour puisse devenir un lieu convivial avec comme hier quelques arbres et  toilettes accessibles à tous.
Nous remercions ceux qui ont pris conscience que ce lieu de mémoire ne pouvait pas être aussi stupidement dégradé.


mardi 20 novembre 2018

Rustines sur le pont levis


Hier les camions dépassant les 3 tonnes 5 ne pouvaient pas franchir le pont levis. Leur passage était interdit, aujourd'hui des camions de plusieurs dizaines de tonnes empruntent cette voie.


Le résultat ne se fait pas attendre.



dimanche 18 novembre 2018

Gros travaux, gros dépôt






Près de la barbacane St Nazaire de grosses bennes recueillent les gravats des travaux effectués dans la Cité et empruntent obligatoirement le pont levis qui supporte de moins en moins ces énormes charges.



 Sur ce terrain affecté aux tournois des chevaliers, il semblerait  que l'on tente d'effacer les dégâts causés par les intempéries.


samedi 17 novembre 2018

Des travaux sur le talus de la Porte d'Aude



Après les fortes pluies qui ont fait de nombreux dégâts et des éboulements de terre sur le talus Porte d'Aude des travaux de déblaiement et de remblaiement ont été entrepris




Là ce sont des canalisations qui sont enterrées pour probablement un tout à l'égout qui est défectueux depuis de nombreuses années. Les photographies valent mieux qu'un grand discours.



















mardi 6 novembre 2018

Les grilles citadines





    De nouvelles grilles empêchent l'accès sur les chemins de ronde. De nouvelles entraves à la libre circulation dans les lices sont installées. Pour la petite histoire tout a commencé avec le terrain utilisé par les chevaliers après la Barbacane St Nazaire. Pour éviter toute fraude et masquer la visibilité, des portes de bois furent installées et une palissade interdit depuis de nombreuses années, pendant la saison estivale, la promenade des visiteurs.Cette partie est laissée à l'abandon les autres mois de l'année.









Je sais que certains diront que pour la sécurité des promeneurs il fallait interdire l'accès des chemins de ronde. Depuis plus d'un siècle combien d'accidents par rapport aux millions de visiteurs annoncés ???
Une grande partie des lices interdite l'été, les chemins de ronde interdits et les promeneurs devant raser les murailles pour éviter ou laisser passer les voitures qui circulent à grande vitesse dans ces lices, circulation intempestive qui représente un danger beaucoup plus grand  pour les touristes et les enfants.





lundi 5 novembre 2018

Jean Pierre Piniès



C'est par ces quelques mots que notre ami Guitou, dans la Basilique Saint Nazaire, faisait un dernier adieu à Jean Pierre Piniès le mercredi 31 octobre 2018.







Jean-Pierre nous a quittés discrètement suite a une maladie foudroyante et implacable.
Ses funérailles, il les a voulues toutes simples dans la basilique Saint Nazaire au cœur de cette Cité qu'il aimait et qu'il connaissait dans ses moindres recoins.
Homme de livre, chercheur, écrivain, érudit dans de nombreux domaines sa passion fut incontestablement la Cité. Passion qui ne se limitait pas aux murailles, au monument lui même, mais aux us et coutumes de ce lieu et à tout ce qui touchait à la vie, aux hommes qui l'ont habité, aux rares personnes qui l'habitent encore, et à tous ceux qui l'ont approché de près ou de loin artistes, écrivains, poètes, peintres, photographes, en un mot, à tous ceux qui se sont intéressé, sans forcément l'aimer, à ce lieu magique, à ce lieu d'histoire, d'images, de rêves,de contes et de légendes qui ne peuvent pas laisser indifférents.

Jean-Pierre aimait la fête particulièrement le Tour de l'âne Citadin. Il  avait compris que cette mascarade, cette pagaille apparente et les différents symboles qui s'y rattachent avaient un sens.
"C'est la pagaille!!" aimait il répéter, c'était le moment, l'instant suprême ou la fête l'emportait sur la raison et la mesure. Jean-Pierre qui n'avait pas vraiment le rythme dans la peau menait toujours la danse lors des différents tours de l'âne auxquels il participait.



Jean-Pierre avec Christiane Amiel son épouse, nous ont transmis un savoir non seulement sur l'histoire de ce pays Audois mais également sur cette société occitane d'hier et d'aujourd'hui.
Jean-Pierre fut un Humaniste d'une modestie aussi grande que fut sa culture, il aimait profondément les gens. Adiu Jean Pierre
" Los Ciutadins"


Article de l'Indépendant