lundi 16 juillet 2018

14 Juillet 2018


Quelques photographies de mon ami Michel Marsenach











jeudi 5 juillet 2018

L'été est là



Le mois de juillet commence cette année par une chaleur caniculaire et les touristes, le matin, se font rares dans nos ruelles citadines.


11 heures le soleil brille, les commerçants s'activent, tout doit être prêt pour une éventuelle ruée touristique.


 
 Souhaitons que cet après midi la rue Cros-Mayrevieille, habituellement bondée de monde, reprennent son activité commerçante.




mercredi 4 juillet 2018

Enfin, l'été est là




Comme chaque année "los ciutadins" se réunissent pour fêter le retour de l'été et la fin d'un printemps qui cette année fut particulièrement arrosé.


Dans le domaine du baron de Loupia des Albarels se sont réunis  les Citadins de cœur et de sang qui,  assemblés pour festoyer, parler de la pluie et du beau temps, parler de l'avenir et de leurs projets futurs.

C'est le temps des retrouvailles après deux mois d'absence, autour d'un petit apéro bien sympathique dans le jardin ombragé de Jean Claude.

Les dames papotent mais pas que ....


Avant de se mettre à table sur la terrasse ombragée et légèrement ventée.


En entrée, un plateau de charcutaille copieux, un demi melon nature ou pour certains agrémenté de Carthagène.




 Le plat du jour: des escargots préparés avec beaucoup d'amour par notre hôte le baron de Loupia et  sa fille. Ce fut un régal.
ensuite vinrent des haricots verts, un rôti de porc, le fromage de la Piège et une glace sans oublier la traditionnelle blanquette de Limoux.


Une grosse partie de ce repas fut faite par un traiteur que nous tenons à remercier tout comme Cathy notre trésorière dévouée






lundi 2 juillet 2018

Catering





Arrivé dans la rue Roger Trencavel j'ai vu cette indication : Catering !!! mais qu'es aco ???
J'ai suivi cette direction et je suis tombé dans la cour de l'école du patrimoine, sur un campement et des ......voir photographie.


Ce n'est ni une obsession ni un délire mais bien des poubelles déposées là pour un temps, me dit-on!
Catering signifierait Restauration.



Le préau de l'école de la Cité


Ceux qui ont fréquenté l'école de la Cité et ils sont encore très nombreux, de la Barbacane, de la Trivalle et de la Cité sont outrés de voir l'intérêt que l'on porte au préau de l'école des garçons. Cette école faisant partie du patrimoine Carcassonnais, a, dans une partie, un musée de l'école qui est visité par de nombreux touristes et l'autre partie, là où se trouve le grand préau qui fut un temps restauré, est transformée en dépôt d'ordures ménagères pour les quelques habitants et nombreux restaurateurs et est surveillée par la police municipale qui a ses bureaux dans le bâtiment scolaire!!!!


Il y a trois ans, je dénonçais cette aberration et un élu m'avait répondu de façon assez déplaisante, agressive même, je publiais quand même cette réponse (voir ci-dessous).


Vous dénonciez dans votre publication d'hier notre projet d'aménager convenablement cet espace de collecte, vous déplorez aujourd'hui son état actuel. Vous décriez ces conteneurs alors même que vous plébiscitez le tri sélectif des déchets ... Etre crédible, c'est aussi être cohérent dans ses propos, à moins qu'ils ne soient simplement animés par la polémique ? A vos lecteurs, je rappellerai que notre projet d'aménagement prévoit simplement de poser un brise vue pour occulter la vision des conteneurs depuis la cour et d'en ajouter deux autres pour assurer le tri du carton et du verre (manquants jusqu’à présent), ceci à la demande des usagers dont nous souhaitons soutenir l’éco-démarche. Pour finir et pour information, vous noterez que cinq habitants de la Cité stationnent dans cette cour qui ne reçoit plus d'élève ni d'enfant depuis des dizaines d'années ! Je ne commenterai plus vos publications. Je ne perdrai pas davantage de temps à avancer des arguments de bonne foi face à des personnes de mauvaise foi.